Insoumise et dévoilée menacé d'interdiction

A.V. P.

Les parents de Karima ont saisi la justice

VERVIERS La sortie d'un livre d'une jeune Verviétoise, Karima, provoque pas mal de remous à Verviers. Dans son ouvrage, Insoumise et dévoilée, la jeune femme dénonce les violences qui lui ont été faites au sein de sa famille allant jusqu'à un mariage forcé.

Dès avant la sortie du livre, des menaces ont été exercées sur le blog de l'éditeur, l'asbl Azimuts, pour faire pression afin d'éviter la publication du livre.

Des menaces explicites allant jusqu'à la mort qui ont été prises très au sérieux par les forces de l'ordre, qui protègent Karima de manière constante.

Mais depuis lors, Karima vit carrément en recluse, et elle a même dû changer ses enfants d'école. Dès sa sortie le 10 mars, le livre a été un succès au point qu'il est déjà épuisé.

Mais la famille s'est adressée à la justice pour en demander l'interdiction. "Au nom de son honneur bafoué", a juste dit Me Demarteau qui défend les intérêts de la famille.

Un coup de plus pour Karima, qui ne s'attendait pas à cela. "Je pensais, j'espérais qu'ils avaient changé, mais je m'aperçois que non. Pourtant, je n'attaque personne. J'ai changé les noms et même gommé le B. de mon nom que j'avais initialement prévu. J'ai juste voulu livrer un témoignage, pour ma propre thérapie d'abord, mais aussi pour faire avancer la cause des femmes prisonnières des traditions. Je ne m'attaque ni à l'Islam, ni à ma famille. J'espère seulement faire ouvrir les yeux."

Son éditeur, Frédéric Allard, président de l'asbl Azimuts, est particulièrement indigné par cette procédure qu'il juge outrancière. "Toutes ces menaces, c'est pratiquement du terrorisme", dit-il. "Moi aussi, je crains des exactions, voire pour ma vie."

Le procès, introduit en référé, ne sera plaidé que le 28 mars. Le temps d'écouler quelques bouquins encore.



© La Dernière Heure 2008

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be