Un cimetière gay

Un espace sera réservé aux homosexuels dans un cimetière de Copenhague


COPENHAGUE Les homosexuels au Danemark disposent désormais d'un espace qui leur est réservé dans un cimetière de Copenhague, a-t-on appris mardi auprès de l'association à l'iniative du projet.

"Nous avons fondé une association qui s'appelle Regnbuen (l'Arc-en-ciel) et notre but est que les homosexuels et les lesbiennes puissent être enterrés les uns à côté des autres", a souligné Ivan Larsen, l'un des quatre fondateurs du groupe.

L'association a loué plusieurs espaces du cimetière Assistens, à Copenhague, où au total 45 urnes pourront être déposées. Ceux souhaitant y avoir une place devront payer 2.500 couronnes (267 euros).
Cet espace est décoré de façon symbolique par un triangle de graviers dessiné au sol que vient "casser" une grosse pierre posée au milieu.

"Le triangle est notre ancien symbole, mais aussi un signe de souffrance", a expliqué M. Larsen, rappelant que les nazis imposaient aux homosexuels de porter un triangle rose.

Le drapeau arc-en-ciel, symbole des homosexuels représentant la diversité, sera déposé sur la pierre, a poursuivi M. Larsen qui s'est défendu de vouloir isoler les homosexuels du reste de la société.
"Nous ne souhaitons pas nous isoler mais nous ressentons aussi le besoin d'être ensemble. Nous considérons cela comme une tombe familiale qui sera entretenue par notre famille", a-t-il dit.

Dans le cimetière Assistens, situé dans le quartier de Copenhague appelé Noerrebro, reposent plusieurs personnalités danoises comme le conteur H.C Andersen, le philosophe Soeren Kierkegaard et le physicien Niels Bohr.

© La Dernière Heure 2008

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be