L'ancienne gérante du Dolo scandalisée

Gilbert Dupont

Des faits vieux d'un quart de siècle, bien avant l'affaire Julie et Melissa

BRUXELLES Selon nos infos, Michel Nihoul utilise un procès-verbal d'audition issu des dossiers de Neufchâteau, audition d'une personne entendue comme témoin, qu'il connaît mais qu'il n'a pas prévenue et dont il n'a pas demandé l'autorisation, le P.-V. publié étant vieux de 11 ans et portant sur des faits de plus d'un quart de siècle. Et voilà sur quelle base Nihoul met en cause la réputation d'une douzaine de personnes dont les chanteurs Carlos et Philippe Lafontaine (au château de Faulx-les-Tombes), Eddy Merckx et Serge Kubla.

Ce témoin dont les déclarations sont utilisées est Mme Dolores Bara, l'ex-gérante du club privé d'Etterbeek. Nous l'avons retrouvée. Celle-ci est scandalisée par le procédé de Nihoul. Hier, elle n'était même pas certaine d'avoir cité les noms de clients comme Eddy Merckx, le chanteur Carlos ou Serge Kubla repris dans le livre qui sort en librairie. Dolores Bara prétend qu'à l'époque, elle aurait signé des dépositions sans les relire.

Dans son souvenir, elle n'aurait d'ailleurs cité que des clients décédés. "Si j'avais su que Nihoul comptait faire usage de ce procès-verbal, j'aurais tout fait pour l'en empêcher. Ce procédé me scandalise et je compte ne pas en rester là ".

Nous interrogeons l'ex-gérante du club partouzard d'Etterbeek par le biais de Michel Forgeot dont le nom est également cité par Nihoul en relation avec des soirées organisées au château de Faulx-les-Tombes. Pour Michel Forgeot, Michel Nihoul a fréquenté le club d'Etterbeek pendant au maximum deux ans, au début des années 1980. La précision n'apparaît pas dans Taisez-vous Nihoul. S'il est question de Merckx, de Carlos ou de Serge Kubla, on n'est pas du tout dans les années Julie et Mélissa du milieu des années 1990, mais entre 1981 et 1983.

De façon très précise, Michel Nihoul fréquente le club privé les Atrébates pour la première fois le jeudi 19 mars 1981. Ce soir-là, Nihoul est accompagné de son frère, affirme Michel Forgeot. Nihoul devient membre du cercle privé Les Atrébates le 2 novembre 1981. Il y fait la rencontre de Marleen De Cokere le jeudi 9 septembre 1982; depuis lors le couple ne se quitte plus mais sa présence n'est pas si régulière et d'ailleurs, le club du 145 rue des Atrébates est déjà fermé le 30 mars 1983.

Les noms que Nihoul et son livre jettent en pâture portent sur des faits anciens d'un bon quart de siècle et qui ne se sont pas forcément répétés. C'est ce que dit Eddy Merckx, dont chacun peut comprendre et partager l'indignation. Et c'est d'ailleurs aussi ce que dit Nihoul qui précise bien n'y avoir croisé Eddy Merckx qu'une seule fois et ne l'avoir plus jamais revu par la suite.



© La Dernière Heure 2008

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be