Michel Nihoul à Neufchâteau

Gilbert Dupont
Michel Nihoul à Neufchâteau
©GYS

Nihoul cité comme “inculpé” . Le parquet demande le non-lieu !

NEUFCHÂTEAU La DH apprend que Michel Nihoul est cité à comparaître le 7 mai, comme “inculpé” , devant la chambre du conseil de Neufchâteau, dans le cadre de “l’instruction continuée” de l’affaire Dutroux & Co, encore appelée Dutroux bis, que traite le juge Langlois. Interrogé, Nihoul, 69 ans, confirme.

Et confie son étonnement d’apprendre qu’il est en effet “prévenu” à Neufchâteau dans ce dossier qui porte sur tous les volets (allégations de “réseaux”, de “protections” , etc.) qui n’avaient pas été abordés au procès d’Arlon mais saucissonnés pour compléments d’enquête.

C’est dans ce dossier “sur les dernières pistes” que Nihoul est cité à comparaître vendredi prochain à 9 h 30. C’est l’épilogue d’un dossier de 14 ans, le plus médiatisé.

La chambre du conseil de Neufchâteau peut ordonner de le renvoyer – ou non – devant la juridiction de fond. Pour autant, l’incertitude est ténue. Selon nos infos, le parquet demandera le non-lieu. Tel est le sens des réquisitions écrites. Hier, Michel Nihoul parle d’un dossier dans lequel “je n’ai jamais été interrogé”. Il fait choix, pour le défendre, de l’avocat Pierre Chomé.

Le fameux dossier Dutroux bis a connu une ultime fausse alerte en janvier 2010 quand le parquet a pensé qu’un résultat d’analyse de cheveu trouvé dans la cave de Marcinelle pouvait tout relancer : l’ADN du cheveu de la cave de Dutroux correspondait à une trace génétique conservée dans un dossier d’homicide du parquet d’Anvers.

Après 72 h, l’INCC devait convenir qu’il y avait eu maldonne : une opératrice de labo avait tout simplement travaillé dans les deux affaires, Dutroux et le meurtre d’Anvers.

Quant à Michel Nihoul, il confie “s’interroger sur cette procédure étonnante qui m’amène à être inculpé dans une affaire pour laquelle je n’ai pas été interrogé une seule fois par le juge d’instruction […] Mes cheveux ne sont ni dans la cave de Marcinelle ni dans la camionnette de Dutroux. Le seul véhicule de Dutroux dans lequel j’ai pris place est sa CX grise pour me déposer au garage de Lelièvre ce jour où Lelièvre travaillait sur mon Audi 80.”

Tient-il le non-lieu pour acquis ? “Bien sûr, il peut toujours y avoir appel mais j’imagine mal que le procureur de Neufchâteau ait décidé de requérir le non-lieu sans avoir préalablement pris l’avis du procureur général de Liège. J’ai été acquitté, totalement blanchi par les assises d’Arlon pour tout ce qui concerne les enfants. Et pourtant, des gens continuent de me traiter de “salaud” en rue. Pour moi, c’est la fin de 14 ans qui m’ont détruit. Verwilghen était de ceux qui ont continué de faire planer le doute.” Nihoul n’est pas totalement blanchi : il reste Dutroux bis. “J’attends ce non-lieu pour lancer des procédures en justice. Il ne faut pas oublier le mal qui m’a été fait et ne sera jamais réparé. En effet, mon avocat s’appelle Pierre Chomé.”

Dimanche, Michel Nihoul, à la différence de son avocat, n’avait pas l’intention de se rendre vendredi prochain à Neufchâteau.



© La Dernière Heure 2010

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...