Jean Sagawé est décédé

G. V.
Jean Sagawé est décédé
©Belga

Il avait entamé un bras de fer avec la Région pour sauver sa maison bâtie sans permis

SARS-LA-BUISSIÈRE Jean Sagawé est décédé hier. Cet entrepreneur à la retraite s’était fait connaître pour avoir mené, de 1992 à 2008, un bras de fer avec la Région wallonne à propos de sa maison construite sans permis à Sart-la-Buissière, le long de la Sambre. En 1994, après un premier jugement ordonnant sa démolition, la cour d’appel de Mons avait confirmé cette décision, qui n’avait jamais été exécutée par la Région. Pendant plusieurs années, le dossier avait été mis au placard par les responsables de la Région wallonne mais, à son arrivée, le ministre André Antoine (CDH) avait décidé de mettre le jugement à exécution.

Finalement, après de nombreux rebondissements, le couple Sagawé avait passé le 29 février 2008 une convention avec la Région pour pouvoir rester dans son habitation jusqu’à sa mort à la condition que le couple reconnaisse l’infracion urbanistique et que la famille Sagawé prenne en charge la démolition de la maison une fois le couple disparu.

Le couple s’engageait également à faire donation pour le 15 avril 2008 du terrain litigieux à l’Institut du patrimoine wallon du fait que le terrain se trouvait justement sur un site classé. En échange, l’institut s’engageait à reconnaître au profit des époux Sagawé un droit d’habitation strictement limité à leur usage.



© La Dernière Heure 2011

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be