Le corps dans une valise

J. T. et M. L.
Le corps dans une valise
©DEMOULIN

Charlotte Antoniewicz qui allait fêter ses 19 ans n’est jamais revenue d’une sortie à Woluwe, samedi soir

WOLUWE-SAINT-LAMBERT L’angoisse était à son comble depuis dimanche matin pour les proches de Charlotte Antoniewicz, une habitante d’Houdeng-Goegnies, dans l’entité de La Louvière.

Charlotte Antoniewicz, la jeune fille qui allait fêter ses 19 ans avait tout d’abord participé à un anniversaire samedi soir. Entre 2 h et 3 h du matin, elle a demandé à ses amis d’aller à Woluwe-Saint-Lambert, au Zanzibar , un établissement où elle souhaitait rejoindre un homme rencontré sur Internet quelques mois plus tôt.

D'après nos informations, non confirmées par le parquet, ses amis ne sont pas rentrés dans le bar avec elle. Au Zanzibar, on fête l’anniversaire de l’homme avec qui Charlotte chattait depuis quelques temps. Sur place, elle aurait aussi discuté avec un certain Nikos, âgé de 33 ans et domicilié à Anderlechtois, lors d’une pause clope sur le trottoir. Puis aurait quitté le bar en taxi vers 5 h 30 du matin en compagnie de ce Nikos.

D’après la société des Taxis Verts qui a pris en charge le couple, le taximan aurait débarqué ses clients chaussée de Mons, à hauteur de l’avenue d’Itterbeek à Anderlecht. Le taxi avait été réservé au nom de Charlotte. Le dernier signal GSM de Charlotte provient d’ailleurs d’une antenne GSM située à Anderlecht.

L’homme qui chattait avec Charlotte sur Facebook depuis quelques mois serait quant à lui reparti plus tôt dans la soirée.

Lundi, en fin de journée, la terrible nouvelle tombait… Très discret, le parquet de Bruxelles confirmait que le corps de Charlotte avait été retrouvé dans une valise. Il reposait à la limite entre Écaussinnes et Feluy, sur un petit chemin de terre non loin de Petrofina. Elle avait été étranglé.

Nikos, le tueur en aveux s’était rendu à la police en compagnie de son avocat maître Réginald de Béco, précisant qu’il avait commis un meurtre et indiquant où se trouvait le corps de Charlotte. Après le décès, il aurait tourné plusieurs heures avec le corps dans sa voiture avant de téléphoner à son avocat.

Comme le confirme Me de Béco, son client a avoué avoir énormément bu ce soir là. D’après nos informations, le meurtrier aurait fermé son compte facebook avant se rendre au commissariat de police de Forest. Il aurait voulu abréger les souffrance des proches de la victime. Nikos a été placé sous mandat d’arrêt pour meurtre. Il passer en chambre du conseil vendredi.

Très vite, la mobilisation fut de mise sur Facebook. C’est ainsi qu’est née l’idée d’une marche blanche qui sera organisée le jour de son anniversaire, le 19 août prochain. Tandis qu’une vidéo lui rend hommage sur youtube.



© La Dernière Heure 2011

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be