Trente-sept travailleurs de bpost sanctionnés pour harcèlement de 2005 à 2010

Paul Magnette était interrogé au sujet d'une vidéo tournée le 18 janvier 2008 dans le bureau de distribution de Koekelberg. Une information parue dans votre DH

BRUXELLES Trente-sept travailleurs de bpost ont été sanctionnés par leur direction pour harcèlement entre 2005 et 2010, sur un total de 476 signalements qui ont débouché sur 75 plaintes motivées, a indiqué le ministre des Entreprises publiques Paul Magnette (PS) en réponse à une question écrite du député Franco Seminara (PS). La personne qui s'est rendue coupable de faits de harcèlement est soumise à des sanctions qui, en fonction de la gravité des faits, peuvent aller jusqu'à la révocation (membre de personnel statutaire) ou la rupture du contrat de travail (membre de personnel contractuel).

Le ministre était interrogé au sujet d'une vidéo tournée le 18 janvier 2008 dans le bureau de distribution de Koekelberg de La Poste, sur laquelle un postier était violenté par deux de ses collègues. La DH/Les Sports avait sorti l'information l'an dernier.

"En ce qui concerne le cas de Koekelberg, il y a lieu de préciser qu'une investigation profonde a démontré qu'il n'était nullement question de harcèlement", indique le ministre dans sa réponse, déplorant que l'information ait été diffusée sans vérification préalable, portant ainsi atteinte à la réputation des personnes et de l'entreprise.

© La Dernière Heure 2012


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be