Quelques centimètres ont fait la différence entre la vie et la mort

F. Sc.
Quelques centimètres ont fait la différence entre la vie et la mort
©BELGA

Bavo et Timon, deux amis inséparables, étaient assis l’un à côté de l’autre dans le car. Seul Timon a survécu

Depuis qu’ils ont appris la mort de leur fils Bavo, Agnes et Peter ne fonctionnent plus que comme “des automates” . Plus de goût à la vie, plus rien.

Mais pourtant tellement de choses à régler en si peu de temps…

Ils sont revenus jeudi soir à Melsbroek, et ont accueilli le cercueil de leur fils ce vendredi. En Suisse, des amis avaient annulé toutes leurs occupations quotidiennes pour les accueillir. Un soutien de plus…

La sœur d’Agnes a pu les contacter : “Ils sont dans un état terrible, déchirés de tristesse” , dit-elle en ses mots. Bavo était un garçon très chouette, il croquait la vie à pleines dents.”

Le jeune garçon, en sixième primaire à l’école Sint-Lambertus, à Heverlee, véritable fan des Actions Man et de Star Wars , était le meilleur ami de Timon.

Les deux copains étaient assis l’un à côté de l’autre dans le car. Timon a survécu.

De leur côté, les parents de Timon, Gitte et Joost, avaient reçu de la Sint-Lambertusschool la même information que tous les autres parents, à 3 h 30 ce mercredi matin : “Il y a eu un accident.” Puis, cinq heures d’attente insoutenables… Avant d’avoir, enfin, la confirmation que leur enfant était vivant. Quelques centimètres séparant les deux jeunes garçons ont fait la différence entre la vie et la mort…

Timon a été opéré durant la nuit, il souffre de deux jambes cassées.

Ce jeudi, les parents du jeune garçon, qui était comme les deux doigts de la main avec son ami Bavo, n’ont pas trouvé la force de lui avouer qu’il était décédé.

C’est chose faite à présent. Reste à se reconstruire après le terrible drame…



© La Dernière Heure 2012

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be