Drame Wemmel: Le jury ne rentrera en délibération que lundi

L'audience reprendra donc lundi matin, à 10h, avec l'exposé des questions de culpabilité concernant les accusés aux jurés.

belga
Drame Wemmel: Le jury ne rentrera en délibération que lundi
©Photonews

La présidente de la cour d'assises de Bruxelles a décidé, vendredi après-midi, de repousser l'entrée en délibération du jury à lundi matin. Frédéric M'Lembakani, Christian Lumu Akutu et Milton Roberto sont accusés d'un vol de voitures avec circonstance aggravante de meurtre et de tentative de meurtre sur les propriétaires, la famille Devleeschouwer, à Wemmel, en novembre 2010. Karin Gerard, la présidente, a décidé, à l'issue des répliques, vers 17h, de ne pas faire entrer le jury en délibération vu l'heure tardive.

L'audience reprendra donc lundi matin, à 10h, avec l'exposé des questions de culpabilité concernant les accusés aux jurés. Ceux-ci entreront ensuite en délibération et rendront leur verdict.

Vendredi après-midi, l'avocate de la partie civile, Me Martine Van Praet, a prié le jury de "ne pas l'abandonner", en parlant de sa cliente, Ebru Yüksel, la victime survivante, et de déclarer les trois accusés coupables.

L'avocat général a également réaffirmé qu'il considérait que les trois jeunes hommes devaient être tous déclarés coupables du vol et des circonstances aggravantes de meurtre.

Il a, par ailleurs, rappelé qu'il considérait Christian Lumu Akutu comme l'auteur du premier tir, celui qui fut fatal à Michel Devleeschouwer.

Cet accusé avait avoué avoir tiré sur Ebru Yüksel mais avait nié avoir tiré sur Michel Devleeschouwer, désignant son co-accusé, Frédéric M'Lembakani, comme le véritable auteur de ce tir.

Frédéric M'Lembakani, lui, avait avoué avoir abattu Nicolas Devleeschouwer et Françoise Grumbers, mais pas Michel Devleeschouwer.

Le conseil du dernier accusé, Milton Roberto, a quant à lui plaidé l'acquittement.

Milton Roberto a déclaré avoir accompagné ses amis sur les lieux mais n'avoir ni pris part au homejacking ni pu prévoir la tournure dramatique des événements.

L'avocat Michel Devleeschouwer, sa femme, Françoise Grumbers, et leur fils, Nicolas Devleeschouwer, avaient été retrouvés morts, abattus de plusieurs balles, chez eux à Wemmel, le 14 novembre 2010.

La fiancée de Nicolas Devleeschouwer, Ebru Yüksel, elle, avait été retrouvée grièvement blessée.

Frédéric M'Lembakani et Christian Lumu Akutu avaient avoué être les deux hommes qui avaient pénétré, armés, dans la maison pour voler les objets de valeur puis les voitures.

Milton Roberto les y avait accompagnés mais n'était pas entré dans la maison.

Le verdict de culpabilité sera connu lundi au cours de la journée.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be