Drame Wemmel: Milton Roberto plaide l'acquittement

Milton Roberto avait accompagné Frédéric M'Lembakani et Christian Lumu Akutu mais il n'était pas entré dans la maison.

belga
Drame Wemmel: Milton Roberto plaide l'acquittement
©BELGA

La défense de Milton Roberto a plaidé, vendredi, devant la cour d'assises de Bruxelles, l'acquittement de son client. 

Ce dernier n'a pas participé aux faits, se contentant d'accompagner ses amis sur les lieux, selon ses avocats. Frédéric M'Lembakani, Christian Lumu Akutu et Milton Roberto sont accusés d'un vol de voitures avec circonstance aggravante de meurtre et de tentative de meurtre sur les propriétaires, la famille Devleeschouwer, à Wemmel, en novembre 2010. "Mon client est resté à l'extérieur du bâtiment, à plusieurs mètres. Il n'est pas entré avec les autres, il n'a pas commis les vols et n'a tué personne", a plaidé Me Yannick De Vlaeminck.

"Et même s'il était prévu qu'il entre dans la maison après cinq minutes, il ne l'a pas fait", a ajouté l'avocat de la défense.

"Concernant la carabine et les portefeuilles qui se trouvaient dans la BMW, il les a jetés parce qu'il paniquait, pas pour couvrir ses amis. Et il a choisi de ne pas fuir avec la BMW dont il avait reçu les clés par Frédéric M'Lembakani. Il est reparti de là en taxi", a encore affirmé Me De Vlaeminck.

"Milton Roberto ne pouvait pas imaginer ce qu'il se passerait à l'intérieur et il ne doit donc pas en être déclaré responsable", a plaidé Me Eddy Kiaku, son deuxième conseil.

"Il connaissait Frédéric M'Lembakani comme quelqu'un de très calme dans toutes les situations, quelqu'un qui ne perd jamais son sang-froid. Il connaissait également Christian comme quelqu'un de posé. Il s'agissait de deux amis qu'il connaissait très bien et qu'il n'avait jamais vu violents ou agressifs", a encore avancé l'avocat.

"Milton Roberto l'a dit: il n'a pas marqué son accord pour participer au vol. Il n'a pas bu la boisson énergisante avec les deux autres avant les faits, pour se donner du courage, et il n'a pas participé à leur rituel qui consistait à s'entailler le bras et à boire le sang de l'autre", a rappelé l'avocat.

"Il a simplement accompagné ses deux amis, des amis sur qui il avait toujours pu compter. Il se sentait redevable", a encore précisé Me Kiaku.

L'avocat Michel Devleeschouwer, sa femme, Françoise Grumbers, et leur fils, Nicolas Devleeschouwer, avaient été retrouvés morts, abattus de plusieurs balles, chez eux à Wemmel, le 14 novembre 2010.

La fiancée de Nicolas Devleeschouwer, Ebru Yüksel, elle, avait été retrouvée grièvement blessée.

Frédéric M'Lembakani et Christian Lumu Akutu ont avoué être les deux hommes qui avaient pénétré, armés, dans la maison pour voler les objets de valeur puis les voitures.

Milton Roberto les y avait accompagnés mais n'était pas entré dans la maison.

Le jury partira en délibération vendredi après-midi.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be