Un conducteur s'emplafonne dans une cabine haute tension de 11.000 volts

Le conducteur était légèrement alcoolisé et se serait assoupi...

D. HA.
Un conducteur s'emplafonne dans une cabine haute tension de 11.000 volts
©DEMOULIN

Alors qu'il circulait tout droit sur l'avenue Charles Quint en direction de la Basilique de Koekelberg, un conducteur a dévié de sa route vendredi matin aux alentours de 9 h 15 et encastré sa Skoda Fabia dans une cabine haute tension de... 11.000 volts. Blessé mais fort heureusement pas électrocuté, l’homme, âgé de 57 ans, a pu souffler dans le ballon avant d'être emmené à l'hôpital.

Résultat ? "Ce conducteur n’était pas en état d’ivresse mais d’intoxication alcoolique. Son test d’haleine a démontré qu’il avait entre 0,5 et 0,8 grammes d’alcool par litre de sang et devait donc faire l’objet d’une interdiction temporaire de conduite (six heures)", a indiqué Johan Berckmans, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Ouest.

"Il explique qu’il a continué à tourner vers le droite parce qu’il s’est assoupi, lui qui venait de Berchem-Sainte-Agathe et s’était tout juste engagé sur l’avenue Charles Quint."


Le courant électrique a quant à lui dû être coupé et les feux de signalisation du carrefour situé à proximité du crash ont été remplacés par des feux temporaires, le temps d'effectuer les réparations.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be