Une étudiante française dans le coma après un pré baptême

Elle avait pourtant demandé à ce qu'on arrête les frais…

J.-M. C.
Une étudiante française dans le coma après un pré baptême
©REPORTERS

 C'est un accident pour le moins grave qui, une fois de plus, va relancer le débat sur les baptêmes estudiantins.

Ce week-end, des étudiants de la faculté Vétérinaires de l'Université de Liège se sont rendus à Marche-en-Famenne pour une réunion de pré-baptême. Au cours de celle-ci, une étudiante de nationalité française a été sommée de faire des "A-fonds" à l'eau. La jeune-fille âgée d'une vingtaine d'années a, après avoir ingurgité plusieurs verres, demandé à s'arrêter, expliquant qu'elle n'en pouvait plus.  C'est à ce moment que les organisateurs lui ont mis un marché en mains : signer un document renonçant au baptême ou continuer à boire. Elle a opté pour la seconde option et a encore bu un peu d'eau. Elle a finalement perdu connaissance et est lourdement tombée sur le sol.

L'alerte a alors été donnée et la jeune fille a été transportée à l'hôpital de Aye. Souffrant d'un œdème cérébral et tombée dans le coma, elle a été transférée au CHU de Liège.

C'est là que deux jours plus tard, elle a repris connaissance et ce, même si son état inspire encore quelques inquiétudes. Vu son état, l'étudiante n'a pas encore pu être entendue.

Prévenus, les parents de la jeune-fille sont arrivés à Liège. Ils se sont rendus à l'hôpital puis à la police et y ont déposé plainte pour coups et blessures involontaires ayant entraîné une incapacité.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be