Elle poignarde son ex-belle-mère

Marcelle Mardaga, 44 ans, a porté un coup de couteau de cuisine à Claudine Lewillon, 59 ans.

A. Vbb.

C’est un passant qui a donné l’alerte lorsqu’il a vu le corps de Claudine Lewillon.

Dimanche soir, cette habitante de Waremme, âgée de 59 ans, gisait sur le sol dans une impasse de la route de Huy à Waremme. Les secours sont rapidement intervenus. Il était cependant déjà trop tard pour venir en aide à Claudine qui présentait une lacération à l’abdomen.

Très rapidement, la police de la zone Hesbaye s’est rendu compte qu’elle était confrontée à une mort violente. Presque aussi rapidement, l’ancienne belle-fille de Claudine a été suspectée. Marcelle Mardaga, 44 ans, a été interpellée.

Lundi, elle a fini par avouer avoir tué son ancienne belle-mère en lui portant un coup de couteau de cuisine.

Cette scène tragique trouve ses prémisses dans une altercation survenue un peu plus tôt dans la journée de dimanche.

Marcelle Mardaga avait reçu la visite de son ancien compagnon, le fils de Claudine. Afin de chasser l’indésirable dont elle est séparée depuis le mois d’octobre, Marcelle a utilisé un spray au poivre.

Fâché, l’homme est allé raconter la scène à sa mère. Un peu plus tard dans la journée, Marcelle a envoyé un SMS à son ex ainsi qu’à son fils, un enfant issu d’une autre union. Ce SMS les avertissait de la volonté de la quadragénaire de planter son ex-belle-mère.

Claudine a alors décidé de se rendre au domicile de Marcelle. Cette dernière refusait de lui ouvrir. Elle s’est alors armée d’un couteau de cuisine et a finalement ouvert la porte.

Entendue, Marcelle a expliqué avoir été brutalisée par Claudine. Selon la version de la quadragénaire, c’est pour se défendre qu’elle a porté un coup de couteau à la visiteuse. Celle-ci aurait alors rebroussé chemin.

L’autopsie devra confirmer cette thèse mais il semble que Claudine s’est effondrée, en rentrant chez elle, victime d’une hémorragie interne. Marcelle Mardaga, qui était jusqu’ici inconnue de la justice, a été placée sous mandat d’arrêt du chef d’assassinat.



Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be