Il lui demande de fermer les yeux puis... tente de l'abattre

La reconstitution de la tentative d'assassinat au marteau, survenue le 3 mars dernier à Angleur (Liège), s'est déroulée mardi matin sur les lieux du drame en présence de la victime. L'auteur, Grégory A. s'est montré peu collaborant.

Belga
Il lui demande de fermer les yeux puis... tente de l'abattre
©Reporters

La reconstitution de la tentative d'assassinat au marteau, survenue le 3 mars dernier à Angleur (Liège), s'est déroulée mardi matin sur les lieux du drame en présence de la victime, a-t-on appris d'une source proche du dossier. L'auteur, Grégory A. s'est montré peu collaborant, a indiqué cette même source. La justice liégeoise a réalisé mardi matin à Angleur la reconstitution de la tentative d'assassinat au marteau survenue il y a une quinzaine de jours. Grégory A., un Sérésien de 30 ans, avait frappé à six reprises sa compagne à la tête. Cette dernière avait eu la mâchoire fracturée et avait également été frappée au niveau des cervicales.

Lors de la reconstitution des faits, le Sérésien s'est montré très peu collaborant et très évasif sur les gestes posés ce matin-là. Il avait demandé à sa compagne, avec qui il était en couple depuis un an, de s'asseoir sur le lit et de fermer les yeux car il avait une surprise pour elle.

Il avait alors saisi un marteau se trouvant dans un sac à dos qu'il venait de remonter de la cave et avait frappé sa compagne à la tête. Le prévenu avait expliqué lors de sa première audition qu'il avait été victime d'un "coup de folie".

Il avait ensuite frappé la victime à cinq autres reprises avant de la laisser pour morte, de prévenir les secours et de se rendre à la police.

La victime, qui a quitté l'hôpital quelques jours après le drame, est gravement blessée et des séquelles permanentes sont à craindre.

Cet acte de procédure va permettre à la jeune femme de récupérer sa maison sous scellés depuis les faits.

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be