Des dizaines de migrants interpellés à Zeebruges

Une soixantaine de policiers ont été mobilisés par cette opération.

afp
Des dizaines de migrants interpellés à Zeebruges
©demoulin

La police a interpellé ce jeudi 62 migrants, dont une grande majorité d'Iraniens, à proximité de la côte. Le gouvernement avait affirmé qu'il ne "tolérerait pas" que des campements comparables à la "jungle" de Calais voient le jour en Belgique.

"Soixante-deux migrants ont été contrôlés et mis à la disposition de l'Office des étrangers. La plupart d'entre eux --56 personnes-- étaient de nationalité iranienne", a indiqué dans un communiqué la police fédérale.

La majorité des migrants interpellés étaient "des hommes âgés de 20 à 30 ans", dont "10% avaient manifestement déjà fait l'objet d'une arrestation lors d'actions précédentes". Tous ont été emmenés dans les locaux de la police de la navigation à Zeebruges.

Une soixantaine de policiers ont été mobilisés par cette opération, qui s'est déroulée jeudi après-midi.

"Je ne tolérerai pas qu'à Zeebruges et dans les environs s'installent des camps de tentes comme à Calais", dans le nord de la France, avait déclaré devant la Chambre le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, en annonçant le début de l'opération.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be