Justice: la demande de transfert de Rachid Benomari vers la France n'est pas confirmée

Les autorités judiciaires belges ont demandé, selon une information diffusée par RTL mercredi, le transfert de Rachid Benomari vers une prison française. D'après RTL, qui s'appuie sur un document écrit, la demande émane du parquet du Brabant wallon à Nivelles.

Belga
Justice: la demande de transfert de Rachid Benomari vers la France n'est pas confirmée
©Photonews

Les autorités judiciaires belges ont demandé, selon une information diffusée par RTL mercredi, le transfert de Rachid Benomari vers une prison française. D'après RTL, qui s'appuie sur un document écrit, la demande émane du parquet du Brabant wallon à Nivelles. 

Contacté par l'agence Belga, ce dernier affirme ne pas être au courant. Rachid Benomari, de nationalité française, avait été condamné en mai 2015 à une peine de 18 ans de prison par la cour d'appel de Bruxelles pour participation aux activités d'un groupe terroriste en tant que dirigeant. La demande de transfert de Rachid Benomari n'a pas été confirmée par le parquet du Brabant wallon, mercredi soir. Néanmoins, selon le document révélé par RTL dans son journal télévisé de 13h00 mercredi, cette demande provient bien du parquet du Brabant wallon, arrondissement judiciaire dans lequel Rachid Benomari est incarcéré.

Ce dernier purge une peine de 18 ans de prison à l'établissement pénitentiaire d'Ittre.

Son avocat, Me Hamid El Abouti, a confirmé à l'agence Belga qu'une demande de transfèrement avait été introduite par la Belgique et qu'il s'était opposé à cette demande.

"L'affaire sera tranchée par un tribunal. Je ne sais pas encore ni quel tribunal sera saisi ni quand", a simplement déclaré l'avocat.

En mars 2015, la cour d'appel de Bruxelles avait confirmé la peine prononcée en première instance à l'encontre de Rachid Benomari, soit 18 ans de prison.

Ce Français, âgé de 44 ans, a été reconnu coupable de participation aux activités du groupe terroriste en tant que dirigeant. Il avait rejoint les milices Al-Shabab, qualifiées terroristes, en Somalie, en 2011.

Une autre instruction est en cours concernant Rachid Benomari, pour assassinats dans un contexte terroriste.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be