Le "tueur de la Porte de Namur" acquitté!

Les mensonges de Fantomas, Vieux Sony et Joe le Voleur n’ont servi à rien : en 2012, le meneur des Black Wolves a été tué en légitime défense.

Gilbert Dupont
Le "tueur de la Porte de Namur" acquitté!

Les mensonges de Fantomas, Vieux Sony et Joe le Voleur n’ont servi à rien : en 2012, le meneur des Black Wolves a été tué en légitime défense.

Fin juin 2015, le tribunal correctionnel de Bruxelles avait condamné Mana Tuzolana à 3 ans d’emprisonnement ferme. Défendu par l’avocat Yannick De Vlaemynck, le "tueur de la Porte de Namur", comme les médias l’avaient surnommé, avait interjeté appel. Et mercredi, la cour d’appel l’a… acquitté.

Pour la cour d’appel, Mana Tuzolana était en légitime défense quand, le 26 novembre 2012 vers 21 h 40, rue Francart près de la Galerie d’Ixelles dans le Matonge, il a retourné le couteau que Bernard Kuke Bateba portait à la main, blessant mortellement (de deux coups de lame dans le foie et l’artère fémorale de la cuisse droite) ce membre surnommé Bob One de la bande urbaine des Black Wolves.

En juin, le tribunal correctionnel avait admis que Bob One avait provoqué Mana Tuzolana. Pour maintenant l’acquitter, la cour d’appel de Bruxelles va plus loin et retient que Bernard Bob One Kule Bateba a en réalité attaqué Tuzolana et que ce dernier a réagi parce qu’il craignait pour sa vie ou à tout le moins son intégrité physique.

Bref, en légitime défense.

En attendant, Mana Tuzolana qui fut arrêté fin novembre 2012 et libéré début mai 2013, a passé cinq mois en prison, pour rien.

En juin, le tribunal qui lui donna 3 ans ferme le condamna en outre à verser 110.000 euros aux proches de la victime : le Belgo-Congolais de 32 ans n’aura finalement rien à payer à la famille de Bob One qui ne recevra aucune indemnisation.

Tuzolana était également condamné à près de 20.000 euros de frais de justice : plus rien à payer pour ce garçon qui, acquitté quatre ans et demi après le drame de la Porte de Namur, a tourné la page et quitté Bruxelles pour travailler dans l’horeca (restaurant) en région liégeoise.

Et dire que les médias l’avaient surnommé "Le tueur de la Porte de Namur", étiquette lourde à porter. La cour d’appel renverse le cours des choses. Elle retient que la victime avait bu et peut-être consommé de l’héroïne. Elle ajoute que c’est Bob One qui portait le couteau et que ce couteau lui appartenait. Et que tout s’est passé "extrêmement vite", dans un contexte de lutte et de bagarre au corps à corps où Mana Tuzolana s’est en réalité défendu pour sauver sa peau.

La cour d’appel constate aussi que les amis de Bob One entendus comme témoins - des jeunes surnommés Fantomas, Vieux Sony et Joe le Voleur - ont menti pour masquer le comportement véritable de la victime. Elle établit enfin que Tuzolana n’a même en réalité jamais eu le fameux couteau en main.

Inculpé de meurtre, Tuzolana risquait 30 ans d’emprisonnement. Défendu par Me De Vlaemynck, il est acquitté.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be