Triple infanticide : vers un procès d’assises

La chambre du conseil se réunit pour évoquer le dossier de l’incendie mortel de Lennik.

Ju. B.
Triple infanticide : vers un procès d’assises

La chambre du conseil se réunit pour évoquer le dossier de l’incendie mortel de Lennik.

La chambre du conseil de Bruxelles se réunit ce matin et doit décider, dans la journée, de l’avenir du dossier du triple infanticide de Lennik. Le parquet va demander un renvoi vers la cour d’assises à l’encontre de Thioro Mbow, la maman des jeunes Oumy, Abbygail et Madisson (2, 4 et 6 ans), décédés dans un incendie volontaire le 11 février 2015. Il y a de fortes chances pour qu’il soit suivi et qu’un procès d’assises se tienne, probablement en 2018.

Aujourd’hui âgée de 37 ans, la mère de famille d’origine sénégalaise est emprisonnée depuis les faits à Berkendael, sous mandat d’arrêt pour assassinat, soit deux ans et demi de détention préventive.

Le jour des faits , l’annexe de l’habitation familiale de Lennik avait pris feu, piégeant mortellement les trois jeunes victimes. Il était rapidement apparu que l’incendie était d’origine criminelle.

Pendant la reconstitution, Thioro Mbow avait reconnu avoir allumé l’incendie et affirmé qu’elle ne savait pas que les enfants étaient présents dans l’annexe et qu’ils jouaient dans le jardin. Elle ne dit les avoir entendus qu’ensuite, après s’être approchée. Un expert incendie a battu en brèche sa version, indiquant qu’il était impossible que Thioro Mbow se trouve à l’endroit qu’elle disait, vu que la température au moment de l’incendie y atteignait 700 °C.

Les faits se sont déroulés dans un contexte familial lourd, avec "au moins 25 interventions policières les années passées pour violences conjugales", avait commenté feu Me Clément de Cléty, l’ancien avocat de l’inculpée. Le père des enfants s’est constitué partie civile mais continue à rendre visite à son ex-compagne en prison.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be