Un homme escroqué de 300.000 € via un site de rencontres

L’homme rencontré sur Facebook pensait qu’il s’agissait de la femme de sa vie

Sarah Rasujew
Un homme escroqué de 300.000 € via un site de rencontres
©AFP

L’homme rencontré sur Facebook pensait qu’il s’agissait de la femme de sa vie

Delphine, 26 ans, a écopé de 100 h de travail ou 15 mois de prison devant le tribunal correctionnel de Liège pour avoir véritablement plumé un homme rencontré sur Internet. À ses 18 ans, elle a hérité de 250.000 euros. Un héritage dilapidé en quelques mois. Elle a alors décidé de s’inscrire sur un site de rencontres pour trouver un homme prêt à financer son train de vie dispendieux.

En 2010, Delphine a fait la connaissance d’Ivan sur un site de rencontres. Le 10 mai 2010, il la reconnaît sur Facebook sous un nom qui n’est pas celui qu’elle lui avait donné.

L’homme, persuadé que Delphine est la femme de sa vie, se dit qu’il s’agit d’un incident sans importance. Ivan et Delphine se sont rencontrés. Lors de chacune de leurs entrevues, elle lui a soutiré de l’argent.

Le 26 avril 2010, ils se sont vus à la gare du Midi à Bruxelles. Il lui a remis 5.000 euros pour de prétendus frais immobiliers. Deux jours plus tard, Ivan lui a remis 120.000 euros. Il lui a fait signer une reconnaissance de dettes et elle a prétendu s’appeler Julie.

C’est d’ailleurs à ce nom qu’elle a signé une reconnaissance de dettes… Le 12 juin, il lui a remis 45.000 euros. En tout, il y a eu pas moins de onze remises d’argent, dont la dernière le 11 novembre 2010, pour un total de 296.220 euros.

Entendu par la police, il a expliqué qu’il était amoureux de Delphine. Après un AVC et une dépression, il connaît des difficultés à se concentrer et est en incapacité de juger le bien du mal… Il a expliqué que Delphine le contactait encore pour qu’il continue à lui verser de l’argent.

La prévenue a prétendu avoir agi sous la contrainte de son compagnon, ce qui n’a nullement été démontré.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be