Sécurisation des grandes gares: "On renforce l’anxiété des gens"

Le fait de sécuriser les grandes gares influe sur la crainte des citoyens et se fait au détriment des petites et moyennes gares.

Ludovic Jimenez
Photos Bernard Demoulin: La gare du midi sous haute surveillance. Police Armee Militaire Attentats
Photos Bernard Demoulin: La gare du midi sous haute surveillance. Police Armee Militaire Attentats ©© Bernard Demoulin
Le fait de sécuriser les grandes gares influe sur la crainte des citoyens et se fait au détriment des petites et moyennes gares.

Pour Rik Coolsaet, chercheur associé à l’institut Egmont (l’Institut royal des relations internationales) et professeur émérite à l’Université de Gand, en investissant massivement dans la sécurité des grandes gares, la SNCB délaisse inconsciemment celle des moyennes ainsi que des petites gares.

"En installant des blocs de béton devant

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité