"Heil Hitler" et l’aigle nazi sur son biceps: un chauffeur de la Stib renvoyé, trahi par ses tatouages

Le chauffeur de bus de la Stib a été viré à cause de ses tatouages, dévoilés lors de la canicule

"Heil Hitler" et l’aigle nazi sur son biceps
©DR
Le chauffeur de bus de la Stib a été viré à cause de ses tatouages, dévoilés lors de la canicule

La Société des transports intercommunaux de Bruxelles a licencié, lundi, un membre de

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité