Licencié pour des conversations suspectes avec une élève, le prof conteste: "Les échanges ont été falsifiés"

Kevin Druart, 27 ans, s’estime victime d’une manipulatrice.

Liaisons suspectes avec une élève: le prof est licencié
©Thierry Remacle
Kevin Druart, 27 ans, s’estime victime d’une manipulatrice.

Désemparés. Kevin Druart et sa compagne Adeline restent soudés, mais sont groggy depuis que ce jeune papa de 27 ans a reçu, mardi dernier, son C4 pour faute grave. On reproche à cet enseignant en boulangerie et pâtisserie des conversations à connotation sexuelle avec une étudiante de son école, “Le Trèfle”, un établissement d’enseignement spécialisé situé à Pecq. Il conteste fermement. Et crie
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité