Disparition de Maddie McCann: la piste d'un prédateur sexuel refait surface (PHOTO)

L'enfant n'a plus donné signe de vie depuis douze ans. Toutes les pistes ont été évoquées dans cette affaire. Celle d'un prédateur sexuel allemand refait surface

L'enfant n'a plus donné signe de vie depuis douze ans. Toutes les pistes ont été évoquées dans cette affaire. Celle d'un prédateur sexuel allemand refait surface.

Nouveau rebondissement dans l’enquête sur la disparition de la petite Maddie McCann. La piste d’un pédophile allemand est désormais privilégiée.

Mais revenons d’abord sur cette dispartion, la plus médiatisée à travers le monde de ces douze dernières années.

Le 3 mai 2007, la fillette âgée avait disparu en pleine nuit dans la station balnéaire Praia da Luz au Portugal, où elle passait ses vacances avec ses parents. Depuis, Maddie McCann n’a plus jamais donné signe de vie. L’enfant, âgée de trois ans à l’époque, aurait 15 ans aujourd’hui. Et personne ne sait dire si elle est encore en vie.

Malgré les fouilles intenses menées dans la station balnéaire dans les heures, les jours, les semaines et les mois qui ont suivi, jamais Maddie n’a été retrouvée.

En douze ans, toutes les pistes ont été évoquées dans cette affaire. De l’enlèvement par des trafiquants d’êtres humains, en passant par un rapt organisé par un employé de l’hôtel, par l’accident et même par le meurtre commis par les parents, tout a été imaginé. Au fil des années, Maddie a été aperçue partout dans le monde. De Dubai, en Inde, en passant même par la Belgique, nombreux sont ceux qui ont cru voir l’enfant au visage d’ange. Les multiples enquêtes pour tenter de retrouver l’enfant ont déjà coûté près de 14 millions d’euros !

Et chaque année, autour de la date anniversaire de la disparition de la fillette, de nouvelles révélations se succèdent.

Les toutes dernières évoquent donc la piste d’un prédateur sexuel masqué présent à Praia da Luz à l’époque de la disparition de Maddie. Le journal britannique The Sun avançait samedi que cet homme était bien connu de la justice et qu’il avait d’ailleurs abordé plusieurs enfants dans la station balnéaire il y a douze ans. Il serait même entré dans la chambre d’une autre petite fille en pleine nuit et se serait allongé auprès d’elle avant de lui demander s’il était son père et de répondre par l’affirmative sans même attendre une réaction de l’enfant. L’homme serait ensuite reparti discrètement.

Ce dimanche, la presse anglaise a fait de nouvelles révélations mettant un nom sur le prédateur au visage masqué. Il s’agirait de Martin Ney, un pédophile meurtrier allemand de 48 ans. L’homme a été condamné à la perpétuité en 2012 pour les viols et meurtres de trois garçons ainsi que pour des abus sexuels sur 25 autres petites victimes.

Disparition de Maddie McCann: la piste d'un prédateur sexuel refait surface (PHOTO)
©DR


Ancien militaire devenu éducateur, le pédophile allemand agissait également dans des villages de vacances ainsi que des camps scouts. Il trouvait toujours le moyen d’effacer les traces de son passage, jusqu’à son arrestation en 2011.

Martin Ney a déjà été auditionné par le passé sur la disparition de la petite Maddie mais il a toujours nié être impliqué. Ce dimanche, le porte-parole de la famille McCann a confirmé que cette piste était étudiée mais a refusé de s’avancer davantage. Les parents répètent qu’ils gardent espoir de voir l’enquête aboutir un jour.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be