Incroyable opération de solidarité dans nos prisons: 45 tonnes de vivres aux 9.000 détenus de 34 prisons belges!

Au-delà des religions, l’incroyable opération de solidarité, en période de coronavirus.

Incroyable opération de solidarité dans nos prisons: 45 tonnes de vivres aux 9.000 détenus de 34 prisons belges!
©D.R.

Au-delà des religions, l’incroyable opération de solidarité, en période de coronavirus.

Pour l’ASBL Freedom et son président, Ebrahim El Ahrache, il n’était pas question de limiter le don aux seuls musulmans. Et c’est ainsi que les quelque 9 000 détenus dans les 34 prisons (et lieux assimilés comme telles) du pays ont reçu chacun un colis contenant des dattes ainsi notamment qu’un litre de lait.

Au total, la plateforme Cause commune calcule avoir récolté 45 tonnes de vivres que, avec l’accord de l’administration pénitentiaire, elle a pu faire distribuer à ceux qui, depuis la crise sanitaire qui les prive des visites des proches, vivent plus durement le confinement imposé par le Covid-19.

Fortement soutenue par les ASBL Dar el Ward et Sifaw Solidarité, Cause commune a voulu porter un soutien aux détenus et détenues sans considération de nationalité, d’appartenance religieuse et motif de détention : "Nous ne sommes pas là pour juger."

Il y avait comme un alignement : il se fait que le ramadan, la fête de Pâques et la Pâque orthodoxe tombent dans la même période, avec la crise sanitaire pour ajouter un sens particulier en termes de solidarité.

Feu vert de l’administration pénitentiaire. "Plus compliqué en Flandre mais, au final, ils nous ont permis d’ajouter du salami et des chips dans les colis destinés aux détenus alors que c’était refusé aux détenus en Wallonie et à Bruxelles."

Une centaine de bénévoles ont participé à la collecte et à l’empaquetage, celui-ci réalisé à Molenbeek, au 28 de la rue Ulens. Le transport a été effectué par des fourgons venus de tous les établissements du Royaume, de Bruges à Arlon, de Tournai à Hasselt, de Jamioulx à Lantin en passant par Marche, Paifve, Marneffe, de partout, de manière à ce que chaque détenu, homme ou femme, reçoive les 5 kilos annoncés. Tous ? À l’énoncé du nom de Dutroux, Ebrahim El Ahrache émet quand même une nette réserve.

Les colis contenaient 1 kilo de dattes, un litre de lait, un carton de biscuits (des madeleines), 500 grammes de soupe en sachets, du thé ou café et, pour les musulmans, un Coran et un tapis de prière.

Au total : 45 tonnes dont 9 de dattes et 9 de lait, le tout acheté principalement sur le marché matinal de Bruxelles.

En argent ou en nature, les dons provenaient de particuliers - Cause commune garantit leur anonymat -, "souvent de gens dont un proche est incarcéré, mais pas uniquement".

Ebrahim El Ahrache voit déjà plus loin. Son ASBL Freedom parle d’une expérience appelée à se répéter lors de fêtes, "et pourquoi pas déjà le 21 juillet ? Pour le ramadan, les détenus musulmans ont tous reçu des dattes. Nous aurions aimé ajouter des œufs de Pâques pour les autres".

Peut-être l’an prochain ? "En tout cas, si nous pouvions déjà doubler la quantité et prévoir des colis de 10 kilos..."

Chacun a participé selon ses possibilités.

Ebrahim El Ahrache est ému quand il évoque cet Italien dont le fils est détenu chez nous. "Ce monsieur, qui a visiblement peu de moyens, ne pouvait rien donner. Il a repris contact quand son fils a reçu son colis. Il n’avait pas de mots pour remercier et j’ai vu qu’il a versé 5 euros. De la part de ce papa, ce geste était magnifique."

Incroyable opération de solidarité dans nos prisons: 45 tonnes de vivres aux 9.000 détenus de 34 prisons belges!
©D.R.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be