Léonard préparait le marché de Noël depuis six mois : “On avait hâte d’enfin pouvoir donner un peu de bonheur aux gens… Tout ça pour rien !”

Léonard Monami : "L’année a été dramatique. Nous pouvions apporter un peu de joie aux gens. Nous supprimer n’est pas un bon plan."

Léonard préparait le marché de Noël depuis six mois : “On avait hâte d’enfin pouvoir donner un peu de bonheur aux gens… Tout ça pour rien !”
"C’est depuis les premiers fruits"...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité