La mafia de la cocaïne attire les dockers du port d’Anvers dans son piège

Le port d'Anvers est devenu la porte d'entrée de la cocaïne en Belgique et en Europe. La mafia y sévit. De plus en plus d'agents portuaires seraient impliqués. Un trafic qui peut rapporter gros.

Jacques Hermans
Conteneurs port Anvers
©JEAN LUC FLEMAL
Le cœur battant de la Métropole, c’est le port qui s’étale, d’une rive à l’autre, sur plus de 12 000 hectares. En pleine semaine, les terminaux à conteneurs y tournent à plein rendement....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité