Mort d’Imane, 14 ans, après un mauvais diagnostic : les Cliniques St-Luc iront bien en correctionnelle avec une pédiatre des urgences

Elles devront répondre d’homicide involontaire pour la mort d’Imane alors que la date de prescription se rapproche.

Mort d’Imane, 14 ans, après un mauvais diagnostic : les Cliniques St-Luc iront bien en correctionnelle avec une pédiatre des urgences
©D.R.
Les Cliniques universitaires Saint-Luc (Woluwe), la pédiatre des urgences mais aussi le Centre médical maritime (Molenbeek)...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité