Une Belge tuée au Sénégal, son cadavre retrouvé après trois mois

Une femme de nationalité belge , qui avait mystérieusement disparu depuis trois mois, a été retrouvée morte au Sénégal. La victime, une Belge francophone, a(urait) été tuée par son mari sénégalais, rapportent plusieurs médias locaux.

Une Belge tuée au Sénégal, son cadavre retrouvé après trois mois
©D.R.

C’est sur les indications de ce dernier que la dépouille, en état de décomposition très avancé, a été trouvée, enterrée dans un champ situé à proximité de l’autoroute à péage de Thiès. Le couple vivait dans une maison sise à l’entrée de la ville située à septante kilomètres à l’est de Dakar.

Le mari est placé sous mandat d’arrêt. Un juge d’instruction a été désigné. A ce stade, les autorités sénégalaises communiquent les trois prénoms - Christi(a)ne, Clémence, José - de la victime, sans mentionner le nom de famille. Selon les sources, la Belge était âgée de 80 ou 85 ans.

Le mari serait quant à lui âgé de moins de 50 ans. Une enquête était en cours depuis fin septembre. Le suspect, M. G. Sarr, aurait fini par craquer et avouer son crime devant les enquêteurs avant de leur montrer où il avait enterré sa femme de plus de trente ans plus âgée, sur la route de Tassette. Le mari, également marié à une Sénégalaise, est suspecté d’avoir détourné tout le patrimoine foncier de son épouse belge.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be