Des passeports volés en Belgique pour les migrants sur les îles grecques

Coût : 30 euros. Seule condition : un physique ressemblant à la photo sur le document.

Einheiten der griechischen Polizei beim Einsatz für die Überstellung und Umsiedlung von Flüchtlingen und Einwanderern i
©BELGAIMAGE
Le 2 mars, la police fédérale a perquisitionné les domiciles de six Algériens de Bruxelles, et trouvé 297 documents d’identité : tous véritables, soit perdus, soit volés. Il ne s’agit pas d’une affaire de fabrique de faux...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité