Le Bruxellois Hicham est passé de "l'islam bisounours" du père à la haine des non-musulmans

Hicham a fréquenté un radical qui l’a fait tanguer. Mais il a choisi le bonheur familial.

Ponciau Sébastien
Le Bruxellois Hicham est passé de "l'islam bisounours" du père à la haine des non-musulmans
©AFP
Hicham était heureux en famille. Ses parents sont des intellos. "Si je dis une phrase extrémiste, mon père va me reprendre avec un discours de trois heures." Hicham se...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité