Ismaël Sacoor "révolté" par la possible libération des meurtriers de Kitty Van Nieuwenhuysen: "Moi, les douleurs restent, 24 h sur 24, depuis 14 ans"

À l’annonce de la possible libération des meurtriers de Kitty Van Nieuwenhuysen, Ismaël Sacoor laisse parler sa colère.

Ismaël Sacoor "révolté" par la possible libération des meurtriers de Kitty Van Nieuwenhuysen: "Moi, les douleurs restent, 24 h sur 24, depuis 14 ans"
©Demoulin / Bortels
Ça me révolte", réagit Ismaël Sacoor, après avoir appris que deux des meurtriers de la policière Kitty Van Nieuwenhuysen, condamnés à trente ans, demanderont, le 20 décembre prochain, à pouvoir sortir de prison, quatorze ans après les faits qui avaient débuté par un home-jacking, chez lui. Lors de cette nuit du 3 au 4 décembre, Ismaël Sacoor se trouvait à la maison avec son épouse, Judith, et leurs deux enfants, Naomie et Jonathan. Jonathan, le futur champion d'athlétisme,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité