Agressivité au volant: un conducteur belge sur six prêt à descendre pour se battre sur la voie publique

"C’est interpellant", commente Benoît Godart, porte-parole de l’Institut Vias.

Two,Angry,Men,Arguing,After,A,Car,Fender-bender,Crash
©Shutterstock

Si l'agressivité des automobilistes belges se fait principalement ressentir par des insultes ou des coups de klaxon, elle peut aussi prendre des contours beaucoup plus méprisables. Certains n'hésitent en effet pas à faire passer leur courroux en mettant délibérément l'autre usager en danger, en effectuant des queues de poisson volontaires, par exemple.

Un autre phénomène a été mis en lumière dans le baromètre de la Fondation Vinci Autoroutes : près d'un automobiliste sur six (13 %) se dit prêt à descendre de son véhicule pour en découdre avec l'autre usager. "C'est interpellant, commente Benoît Godart. Mais voyons le positif : en Europe, ils sont un sur cinq (22 %) à se dire prêts à le faire. Et la Belgique est loin derrière la Pologne (36 %). 13 % c'est beaucoup, mais nous sommes les 2es meilleurs élèves derrière les Néerlandais."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be