Ce que l'on sait de la disparition de Gino, 9 ans : "Il n'y a aucun signe nulle part"

L’enfant est porté disparu depuis ce mercredi. Il a été vu pour la dernière fois dans la cour de récréation de son école.

Ce que l'on sait de la disparition de Gino, 9 ans : "Il n'y a aucun signe nulle part"
©D.R.

Les services de police sont sur le pied de guerre aux Pays-Bas. Tous sont mobilisés pour retrouver Gino, un enfant de 9 ans disparu depuis ce mercredi en fin de journée. Il a été aperçu pour la dernière fois en train de jouer sur une trottinette dans la cour de récréation de son école, dans la ville de Kerkrade, à deux pas de la frontière allemande. Depuis, plus aucune trace de l'enfant.

Un avis de recherche a été émis et invite tout témoin à se manifester. Un porte-parole a assuré que la police procédait actuellement à des recherches dans les quartiers ainsi qu'à la sécurisation et à la lecture des images des caméras de surveillance.

Les autorités ont assuré prendre en considération tous les scénarios, dont un possible enlèvement par le père. L'affaire est prise très au sérieux. Selon la police, le jeune garçon serait en "danger imminent". Et la mobilisation est forte dans la région : 80 à 90 volontaires se sont mis à la recherche de Gino.

Un homme recherché, une trottinette abandonnée

Une trottinette correspondant à la description de celle avec laquelle Gino avait été aperçu a cependant été retrouvée jeudi soir, près d'une piscine de Landgraaf à environ 6 kilomètres de Kerkrade. La police n'a pas été en mesure de confirmer qu'il s'agissait bien de la trottinette de l'enfant disparu.

Un homme adulte est également recherché par la police. Il aurait été aperçu en train de jouer au football à l'endroit où Gino a été vu pour la dernière fois, et ce aux alentours du moment de la disparition de l'enfant. Selon la police, il ne serait pas suspect mais pourrait apporter des informations en tant que témoin. Trois enfants qui jouaient au football ont également été interrogés par les enquêteurs.

Une piste est également suivie par les enquêteurs. Une dame âgée qui habite près du lieu où l'enfant a disparu aurait en effet aperçu Gino jeudi matin."J'en suis tout à fait sûre", a-t-elle assuré. "J'ai regardé la photo. C'était lui. Et mon aide à domicile l'a vu aussi. Elle était en route vers moi. Elle lui a parlé pour savoir s'il devait être à l'école. Il était visiblement choqué. Puis il est parti sur sa trottinette, il portait aussi sa casquette. J'ai appelé la police immédiatement après avoir vu Gino", explique-t-elle.

"Je ne comprends pas"

Le jeune garçon vivait en temps normal à Maastricht, chez sa mère. Depuis une semaine, il habitait à Kerkrade chez Kelly, l'une de ses sœurs âgée de 32 ans et mère de deux enfants. Selon Naomi, sa plus jeune sœur âgée de 21 ans, Gino serait allé jouer au football mercredi soir dans une aire de jeu. Il aurait dû être de retour à 19h30. "Nous avons cherché, mais il n'y a aucun signe nulle part", a déclaré sa sœur, très inquiète. "Il a peur du noir. Ce n'est pas dans son genre de ne pas rentrer à la maison. Il n'était pas en colère, je ne comprends pas."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be