Un patron accusé de fraudes et d'abus pour 5,7 millions d'euros: "C’est un mégalo qui a besoin de paraître", témoigne une victime (en photo)

Début du procès. Il a notamment acheté deux chevaux de course pour 2 millions puis les a revendus à son autre société pour 248 000 €.

Ponciau Sébastien
Un patron accusé de fraudes et d'abus pour 5,7 millions d'euros: "C’est un mégalo qui a besoin de paraître", témoigne une victime (en photo)
©D.R
"C'était un ami. Je le connaissais depuis longtemps, bien avant que je preste pour lui. Jamais je n'aurais imaginé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité