Les Pink Panthers de retour ? Le gang est suspecté d'avoir participé au spectaculaire braquage à Maastricht !

Bien connu en Belgique, le gang est suspecté dans l’attaque du joaillier de Maastricht.

Ponciau Sébastien
Les Pink Panthers de retour ? Le gang est suspecté d'avoir participé au spectaculaire braquage à Maastricht !

Mardi dernier, des voleurs armés ont fait irruption lors de la Tefaf, la célèbre foire d'art et d'antiquités de Maastricht, aux Pays-Bas. Deux suspects ont défoncé la vitrine d'un joaillier, avant de s'enfuir avec un butin. Le Telegraaf avance que le cambriolage pourrait être l'œuvre du gang notoire de voleurs de bijoux : les Pink Panthers.

Avec ce gang originaire de l’ex-Yougoslavie, les cambriolages sont audacieux, ne durent pas plus que quelques minutes et sont déguisés. À Maastricht, ils étaient habillés dans le style des personnages de la série Peaky Blinders, une mythique casquette sur la tête, et ont dévalisé le célèbre joaillier londonien Symbolic&Chase. La cible aurait été une chaîne d’une valeur colossale de 27 millions d’euros. Selon Interpol, le gang, composé de centaines de membres, aurait commis des centaines de vols de bijoux en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et aux États-Unis depuis le début du siècle. Au total, il aurait dérobé au moins 421 millions d’euros de bijoux.

Le gang tient son nom de Pink Panthers en raison du vol d’une bijouterie à Londres en 2003. Si les malfrats avaient réussi à dérober 47 bijoux, d’une valeur totale de 27 millions d’euros, les enquêteurs avaient retrouvé par la suite une bague d’une valeur de 600 000 euros cachée dans un pot de crème pour le visage. Une étrange ressemblance avec l’une des intrigues utilisées dans les films américains ‘The Pink Panther’.

En Belgique, on leur attribue le braquage d’une bijouterie à Courtrai, en 2003. La police a pu grièvement blesser Boban Stojkovic par balles aux jambes. Cet ancien lieutenant s’était illustré dans des braquages en France avant d’être condamné en Belgique à 8 ans de prison. Il s’est évadé de Verviers en 2005. En 2011, Stojkovic a été acquitté de sa participation à une organisation criminelle qui aurait fomenté son projet de deuxième évasion de la prison de Lantin. Des écoutes téléphoniques réalisées en Lituanie avaient révélé qu’il projetait de s’évader de la prison en la faisant exploser. L’opération devait être commandée depuis la Serbie.

En 2016, un chef des Pink Panthers était arrêté en Autriche. La justice belge recherchait le fameux Vladimir Lekic depuis 2006 pour un braquage violent de bijouterie à Namur. Il avait déjà été condamné deux fois à 7 ans d’emprisonnement en Belgique et à 8 ans au Montenegro pour l’attaque d’une joaillerie de luxe à Francfort.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be