Trois corps découverts à Kessel-Lo: un voisin laissé libre après audition

Le voisin emmené dans le cadre de l'enquête sur un triple assassinat commis en juin dans une maison à Kessel-Lo (Brabant flamand), a été laissé libre au terme de son audition par le juge d'instruction, a fait savoir samedi le parquet de Louvain.

Trois corps découverts à Kessel-Lo: un voisin laissé libre après audition
©SHUTTERSTOCK

"L'homme nie et il y a trop peu d'éléments contre lui pour justifier de le priver plus longtemps de sa liberté", a expliqué la porte-parole du parquet Sarah Callewaert. Dans la nuit du samedi 11 juin, trois personnes se trouvant dans une maison de la Zavelstraat à Kessel-Lo ont été poignardées avant de perdre la vie. Il s'agissait d'une femme de 54 ans, qui habitait dans la maison, de son fils de 23 ans, ainsi que d'un ami de la famille, âgé de 47 ans. Une des victimes a pu prévenir les secours aux alentours de 3h du matin, mais une fois la police arrivée sur les lieux, les agents ont découvert trois corps sans vie.

Les premiers résultats de l'enquête ont démontré qu'ils avaient été poignardés à mort. Des voisins ont dit avoir entendu des aboiements et des coups pendant un certain temps au moment où la police a été prévenue de l'agression.

Deux jours après les faits, soit le 13 juin, deux personnes ont été interpellées pour être interrogées après deux perquisitions menées dans la région de Louvain. Les deux personnes en question ont été relâchées le même jour et n'ont pas été inquiétées. L'enquête semblait au point mort depuis.

Hier/vendredi, le juge d'instruction a ordonné une nouvelle perquisition dans une habitation située Zavelstraat et a fait savoir que l'habitant avait été emmené pour audition. Une perquisition a aussi été effectuée chez les parents de cet homme. Il a été entendu puis libéré après audition.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be