Arrêtée pour proxénétisme en Belgique, la Miss Transgenre Pérou a été libérée

Celeste Rivasplata a pu être libérée contre une caution de 7000 euros.

La Rédaction
Arrêtée pour proxénétisme en Belgique, la Miss Transgenre Pérou a été libérée
©INSTAGRAM

Le nom de Celeste Rivasplata ne dit sûrement pas grand chose à la population belge. Au Pérou, cette dernière est pourtant très populaire puisque cette influenceuse, qui rassemble plusieurs dizaines de milliers de personnes sur ses réseaux sociaux, a été élue Miss Transgenre du pays en 2019 et 2020 puis Miss Internationale Pérou en 2021.

D’après La Capitale, cette femme de 34 ans a été arrêtée début juillet à Bruxelles puis inculpé pour proxénétisme. Plus d’un mois plus tard, Rivasplata a été libérée de prison contre une caution de 7000 euros avec l’aide de son avocat Michel Degrève, spécialisé dans les causes sud-américaines.

La Miss Transgenre Pérou aurait fait venir des dizaines de compatriotes sur le sol belge avant de les forcer à se prostituer. L’argent des passes serait allé directement dans sa poche. Des conversations téléphoniques auraient fait tomber celle qui a été inculpée du chef de traite des êtres humaines à des fins d’exploitation sexuelle.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be