Folk, rock et punk à la sauce néonazie: ce qui se cachait derrière le festival "Frontnacht", finalement annulé

Des groupes qui cochent les cases antisémites, suprémacistes et identitaires.

Folk, rock et punk à la sauce néonazie: ce qui se cachait derrière le festival "Frontnacht", finalement annulé
©BELGA/EJ
Prévu comme échauffement à la Veillée de l'Yser (IJzerwake), le festival Frontnacht avait pour but, selon son coorganisateur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité