Incident suspect lié à l'insuline dans une maison de repos à Hasselt

Le parquet du Limbourg a ouvert une enquête après qu'un résident de maison de repos à Hasselt s'est vu administrer une dose d'insuline trop élevée, rapporte jeudi le média de service public flamand VRT NWS.

Incident suspect lié à l'insuline dans une maison de repos à Hasselt
©SHUTTERSTOCK

Cet incident survient alors qu'un établissement du même type à Oostrozebeke, en Flandre occidentale, fait également l'objet d'une enquête après trois décès suspects liés à l'insuline. Le 8 mai, un résident de la maison de repos et de soins Gaerveld à Hasselt a été emmené à l'hôpital car il présentait un taux d'insuline trop élevé alors qu'il n'était pas soigné contre le diabète.

L'incident a été révélé au cours d'une inspection récente. L'Agence flamande en charge des soins et de la santé (Agentschap Zorg en Gezondheid) n'avait en effet pas été avertie au moment des faits. Dans la foulée, le parquet a ouvert une enquête.

La semaine dernière, plusieurs médias flamands révélaient que trois décès suspects liés à l'injection d'une trop forte dose d'insuline étaient survenus dans une maison de repos d'Oostrozebeke en 2020. Six autre cas font également l'objet d'une enquête approfondie. Une inspection de la résidence par l'Agence flamande en charge des Soins et de la Santé a mis en exergue de graves lacunes. Aucun suspect n'a encore été interpellé dans ce dossier.

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be