Le chef Mallory Gabsi impliqué dans une bagarre lors d'une lockdown party en 2020: une peine de six mois requise contre lui

La défense du jeune chef plaide l'acquittement.

Le chef Mallory Gabsi impliqué dans une bagarre lors d'une lockdown party en 2020: une peine de six mois requise contre lui
©Ennio Cameriere

Le parquet de Hal-Vilvorde a requis mercredi une peine de six mois de prison avec sursis à l'encontre du chef-coq Mallory Gabsi pour son implication présumée dans une bagarre lors d'une lockdown party en septembre 2020. Le jeune cuisinier de 25 ans y aurait, selon le parquet, agressé et frappé deux personnes, une version contestée par la défense qui a demandé l'acquittement. En septembre 2020, le jeune demi-finaliste de la saison 11 de l'émission culinaire "Top Chef" s'est rendu à une fête donnée en plein confinement à Rhode-Saint-Genèse. Après avoir constaté la disparition d'un sac contenant ses effets personnels, le jeune homme a quitté furieux ladite soirée avant d'y revenir accompagné de plusieurs personnes.

"Il s'est adressé à deux personnes qui attendaient une voiture", explique le parquet. "Une dispute a alors éclaté et les deux personnes ont reçus des coups. L'une d'elles aurait été assommée et aurait eu la mâchoire fracturée."

Plusieurs personnes ont été témoins de la scène et il est établi, selon le parquet, que le jeune chef a pris part à la bagarre et a porté des coups. Une version des faits toutefois vivement contestée par la défense de l'intéressé. "Il était en effet présent à cette fête, ce qui était une erreur, et il est parti", précise la défense du jeune homme. "Il est revenu chercher son sac et l'organisatrice de cette fête est formelle: mon client était avec elle, dans la maison, lorsque la bagarre a éclaté à l'extérieur. Il n'y a donc pas pris part et les victimes l'ont désigné parce qu'il est connu. Je constate également que les victimes ne fournissent aucun document pour justifier leur demande de dommages et intérêts."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be