Un enseignant flamand échange des questions d'examen contre des photos nues et du sexe

C'est via le réseau social Snapchat que le professeur agirait.

Des actes sexuels auraient eu lieu entre élèves et professeur dans les sous-sols de l'établissement.
Des actes sexuels auraient eu lieu entre élèves et professeur dans les sous-sols de l'établissement. ©Google Maps

Une plainte a été déposé par des élèves contre un enseignant provenant de Geel (province d'Anvers). Ce dernier aurait fourni des questions d'examen en échange de photos nues, envoyées via Snapchat.

D'après les plaignants, le professeur en soins infirmiers, officiant à l'institut Sint Aloysius de Lier, aurait même eu des relations sexuelles avec certaines élèves dans les sous-sols de l'école. C'est ce que relaye la Gazet van Antwerpen dans ses colonnes ce mardi.

Une enquête a été ouverte après que des élèves, appuyés par un professeur qualifié "de confiance", aient tiré la sonnette d'alarme durant le mois de septembre sur les agissements du professeur.

Les élèves qui ont porté plainte au sein de la direction ont apporté des preuves des faits, comme des messages du professeur et des captures d'écran de certains échanges sur Snapchat.

De son côté, l'homme nie en bloc et avance même que la direction de l'école n'a aucune plainte contre lui.

Sabine De Keyser, directrice de l'école, a commenté la situation: "La direction a reçu un message concernant un comportement présumé transgressif d'un membre du personnel. Nous enquêtons actuellement sur ces rumeurs. La commission scolaire prend ces signalements très au sérieux et ne tolère absolument aucun comportement transgressif. Nous sommes vraiment préoccupés par toute personne qui entre en contact avec cela et demandons toujours de contacter la direction dans de telles situations", confie-t-elle à nos confrères.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be