"Je savais que ça allait recommencer, qu’on allait encore nous pointer du doigt": les Belgo-Marocains dépités par les émeutes de dimanche dernier

Certains voient dans les débordements de dimanche dernier l’expression d’un mal-être. Pas tous. En revanche, tous sont d'accord sur un point : ils redoutent un épisode 2, dès ce jeudi, en marge de Canada - Maroc.

Tom Guillaume
Gros débordements à Bruxelles après Belgique-Maroc
Des débordements ont eu lieu dimanche dans plusieurs quartiers de Bruxelles, à la fin du match Belgique-Maroc. ©EdA Mathieu Golinvaux
Souvent, c’est un sentiment de ras-le-bol qui est exprimé. Parfois mâtiné de dégoût ou même de haine, mais, toujours accompagné d’incompréhension. Quelques jours après les échauffourées qui ont eu lieu à Bruxelles et dans quelques autres villes du royaume lors du match Belgique-Maroc, Wahiba n’en revient toujours pas. “Honnêtement, je ne comprends pas ce qui a pu se passer”, reconnaît la jeune femme qui a regardé le match dans un des bars emblématiques de la communauté marocaine de Bruxelles, avenue de Stalingrad. Dès que...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité