Un appel aux émeutes après Maroc-Espagne : “Les flics veulent maltraiter notre espèce. C’est nous qui les maltraiterons”

La police craint de nouveaux incidents après la rencontre opposant le Maroc à l’Espagne, en particulier à Anvers.

Illustration picture shows police presence after a soccer game between Belgium's national team the Red Devils and Croatia, in Group F of the FIFA 2022 World Cup, in Brussels, on Thursday 01 December 2022. BELGA PHOTO JONAS ROOSENS

Ce mardi à 16 heures, le Maroc et l’Espagne s’affrontent en huitièmes de finale de la Coupe du Monde. Sur Facebook, des messages incitant aux émeutes circulent.

En effet, la communauté marocaine est appelée à descendre dans les rues et notamment, à “vider le Meir” à Anvers. C’est via Snapchat que l’appel a été lancé. Selon cet appel, les quartiers sur le Kiel, à Borgerhout et à Deurne devraient se rendre au Meir "pour tout vider". “Les flics veulent maltraiter notre espèce. C’est nous qui les maltraiterons le 6 décembre. (...) Si nous nous réunissons tous, les flics ne peuvent rien faire”, peut-on lire.

Comme le relayent nos confrères du Nieuwsblad, la police a déclaré qu’elle était prête à intervenir si l’ordre public était compromis. “Demain, le Maroc et l’Espagne disputeront les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Des messages qui incitent à la destruction circulent. Nous effectuerons demain une surveillance visible et invisible et n’hésiterons pas à intervenir si la sécurité publique compromise”, a écrit la police ce lundi sur Twitter.

Il est conseillé aux parents de garder leurs enfants à la maison.

Du côté de Courtrai, la police se tient également sur ses gardes, informent nos confrères. A Bruxelles, un dispositif particulier a également été mis en place.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be