Procès des attentats à Bruxelles: la présidente ordonne l'audition de proches de deux victimes qui ont mis fin à leurs jours

La présidente de la cour d'assises de Bruxelles a ordonné, mardi en fin de matinée, au chef d'enquête dans le dossier des attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles et Zaventem, d'auditionner les proches de deux victimes des attentats qui ont mis fin à leurs jours en 2021 et en 2022.

This drawing by Jonathan De Cesare shows accused Sofien Ayari during a session of the trial of the attacks of March 22, 2016, at the Brussels-Capital Assizes Court, Tuesday 03 January 2023 at the Justitia site in Haren, Brussels. On March 22 2016, 32 people were killed and 324 got injured in suicide bombings at Zaventem national airport and Maalbeek/ Maelbeek metro station, which were claimed by ISIL. 
BELGA PHOTO JONATHAN DE CESARE

Le fils d'un homme qui a été victime des attentats et qui a mis fin à ses jours en 2021 a demandé à se constituer partie civile au procès, estimant que le suicide de son papa est en lien direct avec ce qu'il a vécu lors de ces attaques. Les parents d'une jeune femme qui a été victime des explosions à l'aéroport de Zaventem, et qui s'est donnée la mort en 2022, ont formulé la même demande.

Avant de se prononcer, la présidente a demandé au chef d'enquête d'entendre ces personnes. Il s'agit d'un nouveau devoir d'enquête complémentaire, ordonné par la présidente en vertu de son pouvoir discrétionnaire.

Par ailleurs, la cour a acté, mardi, deux nouvelles constitutions de partie civile, portant leur total à 1.077.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be