Des surprises dans l'analyse finale du crash du vol d'Ethiopian Airlines où se trouvaient deux Bruxellois

En 2019, le Boeing 737 Max avait frappé le sol à 925 km/h, creusant un cratère de dix mètres

Des surprises dans l'analyse finale du crash du vol d'Ethiopian Airlines où se trouvaient deux Bruxellois
©AFP
Vendredi 6 janvier, le BEA, Bureau français d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation, a publié, sur son site, son rapport final relatif au crash du vol Ethiopian Airlines 302 survenu le...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...