Ahmed et Thierry, deux policiers violemment agressés à Bruxelles il y a deux ans, sont dégoûtés : “Quasi rien n’a bougé… On est profondément écoeuré"

Ahmed et Thierry, de la zone BruNo, le soir du 13 janvier 2021 où ils ont cru ne pas s'en sortir

"C'est l'assassinat de notre collègue Thomas Montjoie qui nous fait vous contacter. Thomas a été tué rue d'Aerschot, à 300 mètres de l'endroit où nous avons nous-mêmes été agressés. Nous avons, nous,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité