Soupçonné d'avoir inséminé des femmes avec son propre sperme, le gynécologue échappe au tribunal

Selon le parquet, une plainte officielle a été déposée contre l'ancien médecin ces derniers mois.

Hôpital clinique - UCL - soins examen médical prénatal - maternité - échographie - enfant bébé maman - médecin gynécologue
Le gynécologue Geert V. (70), de l'ancien hôpital Sint-Rembert de Torhout (Flandre occidentale), accusé d'avoir inséminé des femmes avec son propre sperme dans les années 1980, n'aura pas à répondre de son cas devant le tribunal, car les faits sont prescrits ©Jean-Luc Flémal

Le gynécologue Geert V. (70), de l'ancien hôpital Sint-Rembert de Torhout (Flandre occidentale), accusé d'avoir inséminé des femmes avec son propre sperme dans les années 1980, n'aura pas à répondre de son cas devant le tribunal, car les faits sont prescrits, a rapporté jeudi soir VTMNEWS.

Selon le parquet, une plainte officielle a été déposée contre l'ancien médecin ces derniers mois. Elle provenait de l'homme à l'origine de l'affaire, lorsqu'il a appris qu'il était né d'une insémination artificielle. Une ligne d'assistance téléphonique a été mise en place à l'AZ Delta, où une quinzaine de personnes inquiètes se sont signalées, mais aucune plainte n'a été déposée.

Le dossier a été classé, l'affaire n'ira pas plus loin. Selon le parquet, le praticien a nié toutes les allégations. Il a également dû se présenter devant l'Ordre des médecins. Lequel ne s'est pas encore prononcé. Le gynécologue et son avocat ont refusé de commenter la décision du parquet.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be