Une “chasse à l’homme et à la bombe” après les attentats du 22 mars 2016

Une course à la montre s'est engagée le 22 mars 2016 pour retrouver les deux terroristes qui avaient renoncé.

Khalid El Bakraoui, ici le visage chaussé de lunettes et avec son sac à dos d'explosif, est resté debout dans la rame.
Khalid El Bakraoui, ici le visage chaussé de lunettes et avec son sac à dos d'explosif, est resté debout dans la rame. ©JLA
C’étaient les deux priorités après les attentats du 22 mars 2016 à Zaventem et Maelbeek. Où se trouve “l’homme au chapeau”, qui a fui, abandonnant son sac d’explosifs...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité