Nouvelle attaque à l'explosif à Anvers cette nuit: deux suspects arrêtés

Aucun blessé n'est à déplorer.

A police officer walks in front of forensic markers after a shooting in Merksem district of Antwerp, Belgium, Tuesday, Jan. 10, 2023. Antwerp itself has been hit by two dozen grenade attacks, fires and small bombs that have often been linked to gangs trying to carve up the thriving cocaine trade that uses the north Belgian harbor as a port of call. Compounding the increasing threat in a city better known for painter Peter-Paul Rubens and its famed fashion school was Monday evening's fatal shooting of an 11 year-old-girl, likely an unwitting victim of the drug war. (AP Photo/Virginia Mayo)
©Copyright 2023 The Associated Press. All rights reserved

Une nouvelle attaque à l'explosif s'est produite la nuit passée contre un immeuble dans la région anversoise, sans faire aucun blessé. Deux suspects ont toutefois pu être arrêtés, a indiqué dimanche le parquet d'Anvers.

Vers 4h15 dimanche matin, un engin explosif a endommagé la porte d'un immeuble de la Bredabaan, à Brasschaat. Celui-ci accueille au rez-de-chaussée un commerce, et un espace de logement à l'étage.

Selon le parquet, l'explosif utilisé pourrait être du Cobra, un feu d'artifice très puissant. Le laboratoire de la police a été dépêché sur place pour relever une série d'indices.

"Deux suspects ont été arrêtés. Il s'agit d'un homme de 19 ans de Maasmechelen et d'une femme de 18 ans originaire des Pays-Bas. Ils sont actuellement auditionnés", a indiqué dimanche la porte-parole du parquet d'Anvers, Lieselotte Claessens.

Le parquet a désigné un juge d'instruction.

La région anversoise est au centre depuis des années de faits de violence, notamment au moyen d'explosifs, en lien avec le milieu de la drogue.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be