Procès des attentats: une première audience le 30 janvier sur les fouilles à nu avec génuflexion

Le ministre de la Justice a enfin concrétisé sa volonté d’aller en appel.

Des policiers escortent les accusés dans le box vitré.
Des policiers escortent les accusés dans le box vitré. ©Olivier Matthys
Une première date a été fixée devant la chambre des référés de la cour d’appel de Bruxelles pour examiner l’appel, formé par le ministre de la Justice, contre le jugement qui recadre les fouilles...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité